Accueil ActualitésInternational Covid-19 : l’Allemagne enregistre sa plus forte hausse du nombre de cas depuis 3 mois

Covid-19 : l’Allemagne enregistre sa plus forte hausse du nombre de cas depuis 3 mois

de Alain Cukrowicz
Allemagne Covid-19

Alors que les écoles rouvrent à Berlin et ailleurs, l’Allemagne a signalé un nouveau jour plus de 1 000 cas de COVID-19 et le plus grand nombre de lectures sur une seule journée en trois mois. Le ministre de la santé a mis en garde contre l’apparition de foyers dans tout le pays, attribuant cette propagation aux fêtards et aux voyageurs en vacances.

Dans ce pays de 83 millions d’habitants, le nombre de cas confirmés de coronavirus a augmenté de 1 226 pour atteindre 218 519 cas depuis le début de la pandémie, selon les données de l’Institut Robert Koch. C’est la plus forte augmentation quotidienne depuis le 9 mai. Pendant ce temps, le nombre de décès est resté relativement faible, augmentant de six pour atteindre un total de 9.207.

Dès le début du mois de mai, la chancelière Angela Merkel et les 16 gouvernements des États ont décidé de commencer à assouplir progressivement les restrictions concernant les coronavirus, un exercice d’équilibre pour permettre à la vie publique et à l’activité économique de reprendre, tout en essayant de maintenir le taux d’infection à un faible niveau. Bien que le taux reste faible par rapport aux États-Unis et à d’autres pays aux prises avec une vague dévastatrice, le maintien des cas à un niveau gérable exige un équilibre prudent.

“C’est sans aucun doute très inquiétant”, a déclaré le ministre de la santé Jens Spahn lors d’une interview à la radio Deutschlandfunk. Il a ajouté que les Allemands doivent rester “très prudents” pour éviter la propagation du virus.

Le sort de l’économie européenne pourrait très bien dépendre d’un rebondissement en forme de V qui, selon les économistes, pourrait être possible si une autre série de blocages dommageables peut être évitée. En Espagne et au Royaume-Uni, des mesures locales ont été favorisées, comme les “fermetures partielles” dans certaines parties de Manchester et en Catalogne, des efforts que l’OMS a applaudis.

Related Articles

Leave a Comment