Accueil Actualités eMule se met à jour pour la première fois depuis 10 ans

eMule se met à jour pour la première fois depuis 10 ans

de Alain Cukrowicz
eMule : logiciel P2P

Au début des années 2000, les logiciels Peer to Peer comme eMule ont permis à des millions d’utilisateurs d’échanger des fichiers de toutes sortes : de la musique, des films, des livres ainsi que des jeux vidéo et des logiciels. Sa popularité était étroitement liée à celle du piratage en ligne, et ce, bien avant l’avènement des services de Torrent et de streaming.

Aujourd’hui, eMule est tombé dans l’oublie, mais au début des années 2000, ce logiciel était un incontournable du partage sur Internet. Malgré tout, le successeur d’eDonkey pourrait bien tenter de revenir aux avants postes puisque contre toutes attentes, le logiciel vient d’être mis à jour vers sa version 0.60. L’événement est d’autant plus surprenant que cela fait plus de 10 ans que la dernière version stable d’Emule à été mise en ligne, soit en avril 2010.

Plus de 520 millions de téléchargements

A la fin de l’année 2010, eMule totalisait plus de 520 millions de téléchargements. Sa popularité était telle que pas un seul internaute ne pouvait ignorer son existence. La raison : eMule était le précurseur des logiciels de téléchargement en peer to peer et permettait d’avoir un accès gratuit à des centaines de milliers de films, musiques, jeux vidéo, etc…

Comme évoqué plus haut dans cet article, le système de partage d’eMule était de type “peer to peer”, c’est-à-dire basé sur l’échange entre les utilisateurs. Les fichiers qui circulaient sur le réseau étaient stockés sur les ordinateurs des utilisateurs du logiciel, puis copiés d’un appareil à l’autre. A quelques différences techniques près, le principe sous-jacent est le même que celui qui a rendu Napster et le protocole BitTorrent si populaires.

Parmi le fichiers partagés par les utilisateurs, il y avait également des œuvres protégées par le droit d’auteur telles que des films, des albums, des livres commerciaux, des logiciels, des bandes dessinées, des séries TV et des jeux vidéos normalement vendus dans les magasins. Mais au début des années 2000, la HADOPI n’existait pas et eMule profitait allégrement du flou juridique concernant l’échange de fichiers piratés entre particuliers.

Le crépuscule d’eMule

Le système mis en place par eMule était révolutionnaire, mais il n’était pas sans quelques défauts : les connexions aux serveurs étaient souvent difficiles, la vitesse de transfert de fichiers était extrêmement lente et régulièrement le nom des fichiers téléchargés ne correspondait pas au contenu réel.

Ces aspects négatifs cumulés à la chasse des autorités gouvernementale à l’encontre des sites de téléchargement illégaux ainsi que la naissance de technologies plus prometteuses telles que le protocole BitTorrent, ont provoqué l’abandon progressif d’eMule par ses utilisateurs réguliers. La plateforme, basée sur la contribution des utilisateurs, a commencé à susciter de moins en moins de fascination et à fatalement été prise dans un cercle vicieux qui a conduit à son abandon quasi définitif.

eMule : les nouveautés de la nouvelle version

La version publiée ces derniers jours est seulement une bêta, c’est à dire une version préliminaire de ce qui devrait être la prochaine mise à jour officielle de l’application. En tout état de cause, le développeur a fourni quelques détails sur les nouvelles fonctionnalités contenues, et il s’agit principalement de maintenance et de changements liés à la sécurité interne de l’application. En bref, Emule 0.60 ne comportera pas de changements significatifs, et il est peu probable que le service retrouve son ancienne gloire d’autant plus qu’en face, des logiciels comme μTorrent, Deluge et BitTorrent sont très bien implantés.

Pour ceux qui veulent plonger dans la nostalgie et démarrer la dernière version d’eMule, il suffit de se rendre sur la page collaborative des développeurs sur GitHub.

Related Articles

Leave a Comment