Accueil ActualitésSanté Cétone de framboise et perte de poids : le grand mensonge

Cétone de framboise et perte de poids : le grand mensonge

de Margaux Despont
Raspberry - Cétone de framboise

Un nouveau produit est arrivé sur le marché des bruleurs de graisses. Vous avez déjà dû entendre ou voir son nom qui fleurit fréquemment sur tous les supports médiatiques actuellement comme les magazines, la radio, la télévision et évidemment internet. La Cétone de Framboise ou framboise cétonique (raspberry ketone) est décrite comme le complément alimentaire miracle qui va faire fondre vos graisses disgracieuses sans faire le moindre effort et en seulement quelques semaines. À l’approche des vacances d’été, ce type d’argument fait souvent mouche après des nombreuses personnes complexées par leur embonpoint.

En raison de la couverture médiatique accordée à ce produit, il est tentant de lui accorder un certain crédit. Or l’efficacité de la Cétone de Framboise sur la perte de poids n’a jamais été démontrée par une étude effectuée ou par un laboratoire reconnu. Pourtant, ce complément minceur connaît un vif succès aux États-Unis, mais également en Belgique, et Suisse et maintenant en France.
Alors avant de succomber à l’attrait exercé par ce complément minceur aux propriétés soi-disant si extraordinaires, lisez attentivement notre enquête. Vous verrez que l’arnaque n’est jamais très loin et peut prendre plusieurs formes.

Des études controversées sur la framboise cétonique

Les bienfaits de la framboise sur la santé sont indéniables. Ce fruit comme beaucoup d’autres comme la mûre, la pêche, la pomme ou encore la nèfle pour ne citer que les plus consommés en France, renferme un antioxydant. Cet élément est très utile pour lutter contre le vieillissement, mais à l’heure actuelle, aucune étude scientifique solide n’a démontré un quelconque effet comme brûleur de graisses à l’exception de deux articles. Publiés dans la revue Live Sciences, ces deux études ont été menées sur des souris et des rats respectivement au Japon et en Corée. Ces expériences ont montré que les cobayes nourris avec une alimentation riche en graisses ne devenaient pas obèses à la condition de recevoir un complément alimentaire à base de Cétone de framboise. L’échantillon témoin n’ayant pas reçu le complément présentait au contraire un fort taux d’obésité. Pour les chercheurs asiatiques, ces résultats ont permis d’affirmer que la Cétone Framboise brûle les graisses stockées dans les adipocytes de façon très efficace.

La controverse

Ces articles ou plutôt les conditions de ces études portent à plusieurs controverses.

Premier constat : les organismes des rongeurs ne fonctionnent pas comme celui des êtres humains. Même si 85% de notre patrimoine génétique est similaire à celui des rats, les 15% de différence induisent des changements importants dans le métabolisme de chaque espèce et des réactions différentes vis-à-vis de différents stimuli. La thalidomide est un exemple très parlant et malheureusement tragique. Ce médicament a été mis sur les marchés dans les années 50 pour empêcher les nausées chez les femmes enceintes. Testé sur plusieurs espèces dont les rats et les souris, l’innocuité de ce produit semblait assuré. Or, il s’est avéré que la thalidomide sur les femmes enceintes avait un effet dramatique pour les fœtus. Cet anti-nauséeux inhibait la croissance des membres de l’embryon et de nombreux bébés sont nés lourdement handicapés avec d’importantes malformations au niveau des bras ou des jambes. Évidemment nous ne pouvons pas faire d’analogie quant à un caractère supposé dangereux de la cétone de framboise sur l’homme.

L’autre argument en défaveur de cette étude repose sur le fait que l’expérience a été effectuée sur des cobayes en cage avec un régime alimentaire strict et encadré alors que les êtres humains sont libres de leurs mouvements et peuvent, à loisir, faire le choix de manger un triple hamburger avec des frites et du soda. La fréquence de leur repas peut être complètement aléatoire ce qui contribue à une prise de poids plus rapide. Ainsi, transposer un résultat de manière brute obtenu sur des rongeurs à l’homme n’est pas une démarche très scientifique.

Les arguments martelés par les distributeurs de Raspberry Ketone

Pour les vendeurs de la Cétone de Framboise, il est indéniable que ce produit a un effet prouvé sur l’accumulation des graisses dans l’organisme. Pour eux, les études asiatiques prouvent de façon irréfutable l’efficacité de ce complément alimentaire. Un mécanisme biologique a même été avancé pour expliquer l’action de la cétone de framboise sur la perte de poids. Elle permettrait d’augmenter l’activité de l’hormone du nom d’adiponectine qui est d’une importance capitale pour réguler la glycémie. Or, aucune étude n’a montré un quelconque effet de la Cétone de Framboise sur l’activation de l’adiponectine pour réduire la masse graisseuse.

Les promoteurs de ce produit avancent des arguments, pour la plupart non validés par la science, pour faire croire aux clients potentiels au pouvoir miraculeux de leur produit. Grâce à l’utilisation de données scientifiques et la méconnaissance de la grande majorité des personnes en biologie, le discours pseudo-médical trouve un écho certain auprès du grand public. Les vendeurs jouent également sur l’espoir suscité par ce produit pour maigrir rapidement et sans effort. Un espoir lourdement mis à mal car les avis des consommateurs sur les différents forums commencent à germer et les retours d’expériences restent très négatifs ce qui met en doute l’efficacité de la Cétone Framboise sur l’homme.

Un marché colossal pour diffuser la Cétone Framboise

Les vendeurs de ce complément alimentaire ont compris le potentiel de leur produit. Les pays industrialisés présentent un pourcentage d’obèse en constante augmentation. Un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avancent que les USA et l’Europe comptent 30% de personnes en surpoids et les prévisions sont alarmistes. L’OMS estime que la population du globe comptera 50% d’obèses d’ici 2050.

Les fabricants et les distributeurs de Raspberry Ketone espèrent profiter de cette manne humaine pour faire du profit facile, rapide et durable. L’argument d’une perte de poids « express » sans faire aucun effort peut aisément convaincre par une personne souhaitant éliminer des kilos superflus. Le combat entre les distributeurs de la formule minceur miracle et l’OMS est inégal. D’un côté, les vendeurs de la Cétone Framboise n’hésitent pas à afficher des promesses d’une efficacité non prouvée. De l’autre côté, le discours des défenseurs d’une alimentation mesurée, saine et variée pour maintenir un poids idéal ne trouve pas d’écho après du grand public en raison de la faible médiatisation de ces organismes de santé internationaux. Pourtant, la pratique régulière d’un sport conjugué à une nourriture équilibrée est l’atout essentiel pour être assuré de ne pas être en surpoids.

Un produit potentiellement dangereux pour votre porte-monnaie

Des sociétés frauduleuses profitent actuellement de l’engouement des consommateurs pour la Cétone de framboise pour commercialiser également leur propre produit. Vendus sous le nom de Wild Raspberry Ketone, Raspberry max, ultra ou encore fresh, le prix affiché peut atteindre jusqu’à 10 fois le tarif observé dans d’autres circuits de distribution. Ces entreprises n’hésitent pas à alimenter leur site de faux témoignages vantant les bienfaits de leurs produits avec des pertes de poids de 30 kg en quelques semaines.

Certains sites ont une méthode encore plus redoutable pour escroquer de l’argent. L’arnaque est subtile et se développe pour de nombreux articles vendus sur le net. En proposant un échantillon gratuit avec des frais de ports minimes, certains sites attirent des clients séduits par cette offre très alléchante. La société a ainsi accès aux coordonnées bancaires de l’acheteur qui avant de valider la commande, doit accepter les conditions de vente souvent abusives comme une autorisation de prélèvement automatique mensuel. Évidemment, ces sociétés sont domiciliées dans des paradis fiscaux et les recours pour récupérer l’argent détourné sont quasi-inexistants.

Pour éviter tout déboire, il est impératif que les consommateurs soient vigilants et fassent preuve d’un peu de sens critique envers les produits mis en vente et les sociétés qui les commercialisent.

Sources et références :

Related Articles

Leave a Comment

1 × 1 =