Accueil ActualitésFrance Attentat de Paris : le terroriste pakistanais a 25 ans et non 18

Attentat de Paris : le terroriste pakistanais a 25 ans et non 18

de Alain Cukrowicz
Arrestation du terroriste Zaheer Hassan Mahmoud

L’auteur de l’attentat de Paris a reconnu avoir 25 ans et non 18, comme il l’avait déclaré, son nom est Zaheer Hassan Mahmoud. C’est ce qu’a annoncé le procureur antiterroriste lors d’une conférence de presse. Il est arrivé en France du Pakistan en 2018 au terme d’un périple à travers plusieurs pays, dont la Turquie et l’Italie.

Beaucoup de mensonges sur son identité

Le principal suspect de l’attentat de vendredi dernier à Paris, près de l’ancienne rédaction de Charlie Hebdo, a admis qu’il avait 25 ans et non 18, comme il l’avait initialement déclaré après l’attentat, et qu’il ne s’appelait pas Hassan Ali mais Zaheer Hassan Mahmoud. Le procureur anti-terroriste, Jean-François Ricard, a donné les dernières informations sur l’identité de l’homme responsable de l’attaque au couteau à Paris la semaine dernière lors d’une conférence de presse. Le jeune homme a également déclaré être arrivé en France en provenance du Pakistan en 2018, à l’issue d’un voyage à travers plusieurs pays, dont la Turquie et l’Italie. Sous une autre identité, il a reçu des aides depuis son arrivée en France et, selon le procureur, “était totalement inconnu de tous les services de renseignement”.

“En colère contre Charlie Hebdo”

Pour les enquêteurs, le jeune homme aurait été “en colère” contre Charlie Hebdo pour la nouvelle publication des caricatures de Mahomet et qu’il pensait à une attaque contre la rédaction de l’hebdomadaire, sans savoir qu’à ce moment-là, le siège n’était plus le même. Ceci malgré trois inspections différentes dans la rue Nicolas Appert les 18, 22 et 24 septembre, dans les jours précédant l’attaque : “Arrivé dans la rue et voyant les victimes, il a pensé qu’elles travaillaient pour le journal et a choisi de les attaquer”, a expliqué le procureur.

L’agresseur a également déclaré qu’il avait “regardé des vidéos du Pakistan sur la publication des caricatures” et qu’il voulait “se rebeller” contre Charlie Hebdo. Le procureur a confirmé l’existence d’une vidéo dans laquelle l’homme proclame son intention de “se rebeller” contre le journal et a déclaré que l’intention initiale de l’agresseur était de “mettre le feu” aux locaux où il pensait que la rédaction se trouvait encore.

Zaheer Hassan Mahmoud doit comparaître devant le juge pour “tentative de meurtre à des fins terroristes”.

Related Articles

Leave a Comment